Comprendre la fugue d’un enfant

      Aucun commentaire sur Comprendre la fugue d’un enfant

Les enfants fugueurs sont de plus en plus nombreux. La fugue est une expérience terrifiante non seulement pour les parents, mais aussi pour l’enfant qu’il devient important d’en savoir plus là-dessus.

Qu’est-ce qu’une fugue ?

On dit qu’un enfant est un fugueur lorsqu’il quitte volontairement le domicile de ses parents ou tout autre endroit qui l’héberge : institution, domicile de la famille d’accueil, domicile de son tuteur légal, etc. La fugue est une expérience effrayante non seulement pour l’enfant mais aussi les parents ou les personnes qui en sont responsables. En effet, l’enfant est livré à lui-même en se retrouvant seul, loin de sa famille. Il peut ainsi faire des rencontres dangereuses, subir des accidents et de nombreux autres risques. Voilà pourquoi la fugue d’un enfant peut aussi traumatiser les parents : en plus du fait de ne pas trouver l’enfant, ils peuvent se mettre à s’imaginer différents scénarios troublants. De nos jours, les fugueurs ont entre 14 et 16 ans en général et 2 sur 3 sont de sexe féminin. Il s’agit souvent d’un appel à l’aide ou d’un message qu’il faut essayer de comprendre.

Pourquoi un enfant fugue-t-il ?

Plusieurs raisons peuvent pousser un enfant à fuguer, les connaître peut vous aider à les éviter. La période d’adolescence est une période où l’enfant a envie de concrétiser ses pensées et c’est souvent pendant la fugue qu’il en profite : alcool, drogue, sexe, etc. Mais d’autres raisons peuvent aussi le pousser à quitter le domicile de ses parents sans prévenir personne notamment :
• Le divorce des parents, des parents qui se disputent souvent, ou autres problèmes familiaux.
• Un parent violent : père ou mère qui frappe l’enfant ou un père qui bat sa femme devant les enfants.
• Des parents souvent absents : l’enfant se sentira négligé et mal aimé
• Abus sexuel sur l’enfant le poussant à fuir.
• Abus psychologique sur l’enfant l’incitant à quitter le domicile
• Un enfant qui a un problème et n’ose pas en parler à ses parents par peur de leur réaction : harcèlement à l’école, prise de drogue, grossesse, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *